Agir avant qu’il ne soit trop tard

Si la tendance actuelle se maintient, notamment dans le secteur de la consommation d’énergie, un réchauffement de 5,3 °C est prévu d’ici la fin du siècle, avertit l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Ceci implique potentiellement des désastres en matière d’événements extrêmes, de hausse du niveau des océans, avec les énormes coûts économiques et sociaux que cela implique.

Lire plus...

  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • linkedin