RAPPORT ANNUEL 2018 - 2019 9 L’industrie électrique du Québec à l’ère de l’innovation! Il faut bien le reconnaître, par le dynamisme de son économie et sa performance remarquable à l’égard des émissions de GES, le Québec fait l’envie du monde entier. Grâce à une chaîne d’approvisionnement en énergie électrique parmi les plus performantes au monde, le Québec se retrouve dans le peloton de tête de la course engagée par l’humanité pour réduire de façon drastique sa dépendance au carbone. Le 75e anniversaire d’Hydro-Québec, que nous célébrons en 2019, est une occasion de souligner les décisions éclairées qui ont été prises par des gens qui ont eu beaucoup de vision. Ceux-ci ont travaillé avec détermination pour maintenir le cap sur le développement du potentiel énergétique renouvelable du Québec. Il est tout à fait légitime de prendre le temps d’apprécier ces grandes réalisations avec fierté et un sentiment du devoir accompli. Rarement a-t-on vu autant d’intérêt pour les énergies renouvelables et plus particulièrement pour une utilisation accrue de l’énergie électrique verte. Avec raison, l’électricité verte est perçue comme le levier le plus efficace pour accélérer la cadence vers la transition énergétique mondiale. L’économie mondiale doit se décarboniser et doit le faire vite pour faire face au plus grand défi auquel l’humanité est confrontée : la réduction des GES et la lutte aux changements climatiques. Ce contexte ouvre énormément de possibilités pour l’industrie électrique du Québec. Toutefois, à l’image de la rapidité des changements constatés dans le monde, le Québec doit lui aussi accélérer la cadence. Forte de ses succès passés qui ont contribué grandement à l’épanouissement économique et sociétal du Québec, l’industrie électrique du Québec est maintenant conviée à un autre défi tout aussi important; innover davantage pour contribuer au développement des infrastructures énergétiques de demain et au déploiement accéléré de ces innovations qui rendront l’électricité de sources renouvelables encore plus disponible à travers le monde entier. Tel qu’en fait mention Greg dans son mot du président, notre industrie s’engage maintenant dans une nouvelle ère où l’innovation, et particulièrement l’innovation collaborative, est au cœur des préoccupations de tout l’écosystème de classe mondiale qui gravite autour de cette industrie très stratégique pour le Québec. L’écosystème de l’électricité verte, en collaboration avec les divers paliers gouvernementaux, est prêt plus que jamais à faire sa part pour aider le Québec à exporter davantage et à devenir encore plus attrayant pour les investissements publics et privés. Notre plan stratégique 2018-2021 de l’AIEQ fait parfaitement écho à ce contexte très dynamique pour l’industrie électrique du Québec. Cette première année du plan a permis de déployer des pans importants sur les huit axes prioritaires clairement identifiés : 1. Mise en place du comité permanent Programmation événements 2. Développement de chapitres régionaux 3. Création de Task Forces sur des thèmes d’actualité 4. Mise en place du chantier Innovation 5. Poursuite du chantier Exportation et promotion de la marque EpiQ 6. Prises de position ciblées, concertées et constructives 7. Stratégie de communication, incluant les réseaux sociaux 8. Stratégies de rapprochement avec les parties prenantes-clés de l’écosystème Ce plan démontre pleinement sa pertinence pour soutenir les efforts de notre industrie. Notamment, il contribue à mieux faire apprécier par les divers paliers gouvernementaux et autres parties prenantes importantes l’immense potentiel de notre industrie électrique du Québec dans le contexte de la transition énergétique mondiale. Une revue détaillée des accomplissements sur ces différents axes est disponible dans les prochaines pages du rapport annuel. J’aimerais exprimer mes remerciements sincères pour les nombreuses collaborations dont l’AIEQ a pu bénéficier tout au long de l’année. D’abord pour la mise en place du chantier Innovation, je remercie M. André St-Pierre, directeur général d’INNOVÉÉ, et sa vaillante équipe pour un démarrage pleinement réussi de ce chantier, lequel a culminé par la tenue du colloque : Osez l’innovation collaborative. Ce fut un franc succès et une première pour l’AIEQ. Également un grand merci pour les représentants du MEI, du MERN et de TEQ qui ont activement participé à l’analyse d’opportunité pour la création d’une grappe de l’énergie électrique verte. Cette étude, conduite par Deloitte en collaboration étroite avec l’AIEQ fut une occasion unique de rapprochement avec toutes les parties prenantes de l’écosystème. En terminant, je ne peux manquer de remercier chaleureusement les membres du conseil d’administration, du comité de gouvernance et d’éthique, de même que les nombreux participants à nos comités, l’ensemble des membres et partenaires et, bien sûr, la vaillante équipe de la permanence. En route vers une nouvelle ère d’innovation collaborative! L’électricité verte est perçue comme le levier le plus efficace pour accélérer la cadence vers la transition énergétique mondiale. ‘‘ - Denis Tremblay ‘‘