Une aide bienvenue pour accroître la portée et le rayonnement de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie électrique du Québec

L’Association de l’industrie électrique du Québec (AIEQ) se réjouit de l’annonce du ministère de l’Économie et de l’Innovation d’octroyer une aide financière de 5 millions de dollars pour la mise en place du projet d’approvisionnement stratégique québécois électrique (PASQÉ).

Cette initiative qui vise à accroître la compétitivité des fournisseurs québécois de l’industrie électrique afin de pérenniser la chaîne d’approvisionnement et favoriser les retombées économiques locales rejoint les orientations de la stratégie gouvernementale d’électrification de son économie, une clé importante pour faciliter la transition énergétique.

L’AIEQ considère que le moment est particulièrement bien choisi pour une telle annonce. Cet écosystème de classe mondiale est important pour soutenir les ambitions d’Hydro-Québec dans la modernisation de ses infrastructures afin d’accroître sa capacité de produire, transporter et livrer une électricité de sources renouvelables, laquelle sera en grande demande au cours des prochaines décennies.

Citations :

« L’utilisation de l’hydroélectricité est au cœur de la croissance économique du Québec. Si l’on veut demeurer un leader dans ce secteur sur la scène internationale, il est primordial de miser sur le développement d’une chaîne d’approvisionnement locale et pérenne. »  

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« L’électricité de sources renouvelables constitue une solution privilégiée aux grands défis que le Québec doit relever pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Le projet de l’AIEQ favorisera la création et la croissance d’entreprises durables pour un avenir plus vert, et c’est pourquoi nous sommes fiers d’y contribuer. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

« Depuis sa création, Hydro-Québec a cherché à optimiser les retombées de ses activités au Québec et à mettre en valeur le savoir-faire d’ici. Nous ne pouvons qu’applaudir cette initiative, qui viendra consolider notre chaîne d’approvisionnement québécoise en plus de sécuriser et, en bout de ligne, de créer des emplois chez nous. Mettre nos énergies en commun pour faire rayonner nos entreprises et notre savoir-faire, ça coule de source pour Hydro-Québec. » 

Mme Sophie Brochu, présidente-directrice générale d’Hydro-Québec

« Il s’agit d’un investissement important dans un secteur stratégique qui constitue l’un des piliers de l’économie du Québec et un contributeur de premier plan aux exportations en biens et services spécialisés. Notre industrie est vouée à un très bel avenir compte tenu des investissements massifs annoncés par le gouvernement du Québec et celui d’autres juridictions pour électrifier davantage l’économie. »

Denis Tremblay, président et directeur général de l’Association de l’industrie électrique du Québec (AIEQ)

L’AIEQ tient à souligner que ce projet a vu le jour grâce à une concertation unique entre diverses parties prenantes essentielles à son succès. Outre le ministère de l’Économie et de l’Innovation, qui finance l’initiative, Hydro-Québec, Investissement Québec, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, ainsi que de nombreuses entreprises phares du Québec y ont participé activement.

À propos de l’AIEQ
Organisme à but non lucratif ayant plus de 100 ans d’existence, l’AIEQ regroupe les divers intervenants de l’industrie électrique québécoise, un acteur économique de premier plan qui emploie 63 000 personnes, contribue aux exportations du Québec à hauteur de 5 milliards annuellement et à 16,9 milliards de dollars au PIB du Québec. L’expertise, le savoir-faire et la capacité d’innover de l’industrie électrique du Québec sont reconnus mondialement.

L’AIEQ favorise le rayonnement, au Québec et à l’international, des entreprises œuvrant en énergie au Québec. Elle contribue au développement des connaissances en infrastructures de production d’énergies renouvelables à faibles émissions de GES, en transport et distribution d’énergie électrique, de même qu’en gestion efficace de l’énergie, et ce, dans le respect des collectivités.

Voir la vidéo du mot d’ouverture de M. Pierre Fitzggibon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, au Colloque de l’AIEQ 

  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • linkedin