Jean-François Samray se prononce sur la controverse du projet de la rivière Romaine.

Qui tirera profit de la campagne d’obstruction qui se met en marche aux États-Unis contre l’achat d’hydroélectricité québécoise? Que certains groupes soient en désaccord avec l’exportation d’électricité est une chose. Qu’ils s’allient avec des groupes américains pour s’opposer à la vente aux États-Unis d’une électricité propre et renouvelable et de surcroît sans GES en est une autre. Rappelons que l’opinion publique dominante au Québec est favorable à l’accroissement de la production d’électricité et à l’exportation de nos surplus. En tant que Québécois, il nous revient donc de nous demander à qui profite l’opposition? Qui sera l’ultime perdant si cette campagne obtient gain de cause? Lire la suite…

  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • linkedin